Le diptyque Bankgreen en Kvasar au Bélial

[Mise à jour le 02/10/18]:
La couverture définitive du Kvasar. Avec le texte de la 4ème, concocté par Olivier:

Mordred est le dernier des varaniers, l'ultime représentant d'une race dont l'origine se perd dans les premiers battements du cœur du monde. Nul n'a jamais vu son visage derrière le heaume gris qu'il ne quitte en aucune occasion, pas plus que la couleur de sa peau par-delà l'armure qui l'habille — à moins que l'armure elle-même ne soit précisément cette peau, et son heaume son visage… Mordred est celui qui annonce, et personne n'échappe à son épouvantable prédiction : il connaît la fin de chacun, l'instant précis et les circonstances de la mort de quiconque croise sa route. Mordred est le plus redoutable des mercenaires. Aussi vieux que Bankgreen l'immémoriale, Bankgreen la mauve et noire, Mordred est immortel. à moins que… Car après tout, sur Bankgreen, qui sait si la mort même ne pourrait pas mourir?

Restez (toujours) à l'écoute.


[Mise à jour le 22/09/18]:
La magnifique illustration de Guillaume Sorel. J'ai tout de même beaucoup de chance.
C'est bien sûr Mordred le varanier qu'elle représente.

[Mise à jour le 19/09/18]:
Les épreuves ont été corrigées et renvoyées à Olivier. Huit jours de travail pour relire 700 pages. L'ensemble semble se tenir. A peu près.
Restez (toujours) à l'écoute.

[Mise à jour le 20/07/18]:
Contrat signé et renvoyé à Olivier, magnifique couverture de Guillaume Sorel calée, date de parution fixée au 8 novembre prochain.
Bankgreen (le roman intégral), après plusieurs péripéties et empêchements, paraît enfin. Aucun des illustrateurs contactés au long de ces dernières années n'a en effet accepté - ou eu envie -, de réaliser couverture et dessins intérieurs. Ce que je comprends sans réserve: Bankgreen n'a pas du tout le statut d'un livre culte. C'est simplement un roman de Fantasy. Correct, voire excellent aux yeux de certains, moyen ou illisible aux yeux d'autres. Sa réédition en édition de luxe Kvasar au Bélial est déjà pour moi le plus beau des cadeaux; illustrations intérieures ou non.
Le livre comptera 700 pages pour un total de 1 100 000 signes.

Du nouveau pour Bankgreen:

Le Kvasar de l'édition intégrale est désormais calé pour octobre 2018 prochain.
Forts d'un total de un million de signes, les deux éléments du diptyque seront probablement dénommés "Livres", se décomposant comme suit:
livre premier: Le dernier des varaniers (anciennement Bankgreen, roman paru en 2011, et repris tel quel);
livre second: Elbrön (anciennement Elbrön, roman paru en 2012, aussi repris tel quel), lui-même augmenté de la novella inédite.

L'illustration de la couverture est confiée à Guillaume Sorel.

Restez à l'écoute.

Commentaires